Un lac en santé

Nous devons veiller à protéger le Lac contre la contamination par le Myriophylle à épi, les égouts pluviaux, l’érosion des rives et le brassage de sédiments

Herbiers aquatiques

Un premier relevé de l’étendue des herbiers aquatiques a été réalisé en 2008, suivi par des observations contrôlées en 2012 et 2017. La superficie des herbiers flottants inventoriés dans le Lac des Sables a augmenté de 290 % entre 2008 et 2017. En 2017, un « aqua scope » a été utilisé permettant de cartographier les herbiers submergés. L’analyse en 2017 de Biofilia démontre que les herbiers couvrent 22 % de la bande riveraine entre 0 et 3 mètres de profondeur (zone de baignade).

À des degrés modérés d’abondance, les herbiers sont attrayants et nécessaires sur le plan environnemental, étant un maillon important de l’écosystème. Leurs présences dans le lac est tout à fait naturelle et normale. Toutefois, lorsqu’ils sont trop abondants, ils deviennent un réel problème.

L’augmentation d’herbiers de 290 % sur 9 ans dans le Lac des Sables constitue un vieillissement accéléré. Les raisons de cette augmentation sont diverses ; l’apport de nutriments, le brassage de sédiments au fond du lac par les bateaux qui produisent d’importantes vagues et la propagation des herbiers par les bateaux à hélices.

Nous devons ralentir significativement cette propagation d’herbiers aquatiques.

Le myriophylle à épi, le danger le plus important

Myriphylle à épiHeureusement, les analyses indiquent que le myriophylle n’est pas encore présent dans le Lac des Sables. Il contamine déjà 132 lacs et 16 rivières, dont 40 lacs dans les Laurentides (2018) comme le Lac à la Truite et le Lac Quenouille. Il s’agit d’une plante aquatique exotique envahissante qui possède une grande capacité d’adaptation. Elle perturbe l’habitat naturel et détériore la qualité de l’eau.

Les prédateurs naturels de cette plante sont très rares et celle-ci dispose d’un atout supplémentaire : elle peut se reproduire par fragmentation de la tige. Ainsi, un petit morceau de tige sectionnée peut prendre racine et donner naissance à un nouveau plant. Les fragments peuvent être transportés par le courant, par les usagers des plans d’eau et par les animaux. Résultat : en très peu de temps, on peut se retrouver rapidement avec des herbiers gigantesques qui détruisent les écosystèmes.

Une seule solution – la prévention
Le lavage obligatoire de 100% des embarcations et des remorques avant d’entrer dans le lac est la seule solution connue. Encore aujourd’hui, aucun moyen efficace n’a été trouvé pour résoudre les problèmes des lacs aux prises avec le myriophylle.

Appel à l’action
Assurez-vous que toutes les bateaux, les embarcations et les remorques, incluant les bateaux de pêche, les motomarines, etc… passent par le lavage du débarcadère avant d’entrer dans le Lac. Voir le document ici : Bandes riveraines, pesticides et engrais – Ville de Sainte-Agathe-des-Monts

Égouts pluviaux

L’apport de sédiments dans le Lac doit être contrôlé afin d’assurer la survie du Lac.

Le Lac des Sables est hautement urbanisé. Assurer sa santé pour les générations futures est un défi de taille.

Les analyses de la firme de biologistes (Biofilia) démontrent que les égouts pluviaux autour du Lac des Sables sont des sources directes de pollution au Lac. En fait, les égouts pluviaux constituent une des principales sources de contamination du lac.

Les égouts pluviaux acheminent au Lac des contaminants tels que le phosphore, les matières en suspension et les coliformes fécaux. En fortes concentrations ces contaminants affectent la qualité de l’eau notamment en période de pluies. L’apport constant de polluants au quotidien provoque inévitablement une pollution des eaux du Lac.

Comment empêcher ces contaminants de polluer le lac ? La solution consiste à installer des capteurs de sédiments à l’extrémité des égouts pluviaux, afin d’éviter qu’ils se déversent dans le Lac.

Autour du Lac des Sables, il y a 25 égouts pluviaux qui se déversent dans le Lac, dont 8 majeurs et 17 mineurs, plusieurs dans le secteur du centre-ville.

En septembre 2019, 4 capteurs de sédiments avaient été installés par la Ville, afin de corriger 3 égouts pluviaux majeurs et 1 mineur. Le dernier capteur de sédiments a été installé en 2012. Le prochain est prévu en 2020.

Voir le localisation des éqouts pluviaux ci-bas :

Localisation des égouts pluviaux - Lac des Sables

Demandons à la Ville de Sainte-Agathe d’en faire une priorité – Contactez-nous – Ville de Sainte-Agathe-des-Monts

Bandes riveraines

Nous devons limiter l’érosion des rives pour maintenir le Lac en santé. La végétation des rives rend des services écologiques importants au Lac.

Érosion dans le Lac

Chaque année, des portions de plus en plus grandes de terrains disparaissent dans le Lac.

L’érosion des berges est le phénomène de perte de matériaux causée par l’écoulement d’eau sur les berges. Cet écoulement d’eau peut-être une vague (causée par le vent, un courant naturel, un bateau), un ruissellement (pluie accentuée entre autres par la dégradation des bandes riveraines) ou un phénomène de variation des eaux (crue/décrue).

La présence sur le Lac de bateaux type « wake surf » et « wake board » contribue de façon importante à l’érosion des berges. Une étude réalisée en 2013 par l’Université du Québec à Montréal (UQAM)  démontre que ces types de bateaux ont un impact important sur l’érosion des berges lorsqu’ils circulent à moins de 250 mètres de la rive. Malheureusement, la configuration du Lac des Sables ne permet pas le respect de cette norme pour ces types de bateaux. Présentement, les règlements fédéraux de navigation permettent à ce type de bateaux de naviguer sur le Lac. Par respect pour la santé de notre Lac, nous demandons que ces activités soient pratiquées uniquement au centre du lac, au sud de l’Ile aux Bleuets entre la baie Major et la baie Viau.

Informez-vous : Projet d’évaluation de l’impact des vagues créées par les bateaux de type wakeboat sur la rive des lacs Memphrémagog et Lovering

Voir la carte produite en 2018 pour la localisation des sites d’érosion.

Location des sites d’érosion - Lac des Sables

Déboisement des rives

Une bande riveraine de 10 à 15 mètres doit obligatoirement être préservée selon la Politique des rives, du littoral et des plaines inondables du MDDELCC.

Interdiction de déboisement des bandes riveraines

Source: https://www.environnement.gouv.qc.ca/eau/rives/richesse/index.htm

La bande riveraine est une ceinture de végétation en bordure des cours d’eau. Elle est mesurée à partir de la ligne des hautes eaux. Sa largeur varie en fonction de la pente de la rive.

En 2008, 42 % des rives du Lac étaient considérées perturbées ou très perturbées par l’activité humaine. On parle ici de routes, de quais de ciment, de terrains gazonnés jusqu’au lac et autres créations humaines… Un important programme de régénération des rives a alors été mis sur pied par la Municipalité. Les riverains disposaient d’une période de trois ans pour reboiser les berges. Ce programme s’est avéré extrêmement bénéfique comme on peut aisément le constater sur les rives. La Ville a aussi réalisé des travaux sur les terrains relevant de sa responsabilité. Une mise à jour de tout ce travail est prévue en 2020.

Plusieurs avantages

La végétation sur les rives rend des services écologiques importants :
– Filtrage de l’eau
– Enracinement permettant la fixation du sol
– Barrière contre l’érosion
– Recyclage des éléments nutritifs transportés dans l’eau
– Habitat d’une multitude de plantes et d’animaux dont plusieurs espèces sont menacées

informez-vous sur les règlements : Bandes riveraines, pesticides et engrais

Brassages de sédiments

Le brassage des sédiments contribue à la propagation des herbiers aquatiques.

Le brassage de sédiments

Les bateaux de type « wake surf » et « wake board » provoquent d’énormes vagues qui occasionnent un brassage important des sédiments au fond du Lac. Ce brassage de sédiments contribue grandement à la prolifération des herbiers aquatiques.

En 2015, une étude exhaustive de l’Université Laval conclue que les bateaux du type « wake surf » et « wake board » avaient un impact excessif sur les sédiments quand la profondeur est de moins de 5 mètres.

Plus d’informations : Impact de la navigation en milieu lacustre – étude sur la remise en suspension des sédiments : Cas du Lac Masson et du Lac des Sables

Carte de navigation démontrant les profondeurs du Lac des Sables.

Carte de navigation Lac des Sables

 

Lavage des bateaux

Il est obligatoire d’effectuer la décontamination de toutes les embarcations avant de les descendre à l’eau.

Le lavage des embarcations

Il est obligatoire que toutes les embarcations et remorques, sans exception, soient lavées chaque fois qu’elles entrent dans le Lac.
Le lavage est nécessaire pour empêcher le myriophylle à épi de s’introduire dans le Lac et pour décontaminer les embarcations. Ce service de lavage est gratuit pour les résidents de la Ville de Ste-Agathe-des-Monts et accessible facilement au site du débarcadère.

Article 3 : décontamination des embarcations :
Réf : règlement numéro 2013-M-144-4 article 3

Informez-vous auprès du débarcadère : 819 326-7698

Inscrivez-vous à l’infolettre
J’❤️ mon lac des Sables